la vie en chansons, essai de généalogie musicale

La vie en chansons, essai de généalogie musicale.

 

Après avoir étudié mon goût de l’ailleurs en matière de musique, je vais à présent me pencher sur mon attirance pour la chanson française et ce, dès mon plus jeune âge.

 

Mes parents, en mélomanes avertis, ont sût développer et éveiller mon goût pour la musique et ici, pour la chanson française, alors que j’étais tout jeune enfant. Ils avaient fait l’achat de plusieurs disques pour enfants, un disque de chansons traditionnelles, un disque  de fabulettes d’Anne Sylvestre et un disque de chansons chantées par Jacques Douai. Ces trois disques, écoutés et réécoutés sans cesse durant mon enfance, formèrent la base de mon attirance pour la chanson française. J’y trouvais la poésie et la fantaisie qui convenaient à mon caractère, en même temps que l’exigence d’un texte construit et d’une musique qui ne soit pas au mètre.

Parallèlement, mes parents m’apprirent à chanter beaucoup de chansons du répertoire traditionnel français et j’avais plaisir à les chanter avec eux pour diverses occasions, comme les chants de Noël à Noël.

Mon père, passionné de Georges Brassens, me l’avait découvrir très tôt et quand j’eu 15 ans mon grand- père m’offrit, à ma demande, un disque de Charles Trénet, que j’avais entendu quelque temps auparavant à la radio.

Vers 18 ans, je m’achetais mes premières cassettes de Jean Ferrat, qui resta une de mes grandes passions en matière de chansons, particulièrement dans ses interprétations des poésies d’Aragon.

Vers cet âge – là, je découvris également la musique médiévale et particulièrement pour ce qui nous préoccupe ici, les chansons de troubadours et de trouvères, interprétées par des ensembles actuels. Puis, avançant en âge et poursuivant ma découverte du répertoire français, je m’intéressais aux chansons de la Renaissance au début de la vingtaine.

A la quarantaine, mes goûts se diversifièrent et s’approfondir et j’essayais de mieux connaître la chanson française contemporaine. Je reconnus la valeur des chanteurs et chanteuses tels que Georges Moustaki, Barbara, Maxime Le forestier et Françoise Hardy, même s’ils ne furent jamais parmi mes interprètes favoris. Je renouais avec mes amours de jeunesse et découvris, à la faveur d’une ou deux chansons entendues par hasard à la radio, les chansons pour adultes d’Anne Sylvestre. Quel bonheur se fût alors de rencontrer une chanteuse actuelle selon mes vœux, dont tout, l’interprétation, les textes et la musique étaient considérablement fouillés et d’une qualité rare. Je m’étonnais qu’une chanteuse de ce talent  ne fût connue que pour ses chansons pour enfants alors que ses chansons pour adultes étaient si extraordinairement belles et puissantes. Anne Sylvestre demeure à ce jour ma chanteuse française préférée.

Je découvris aussi le répertoire pour adultes de Jacques Douai, qui me plût infiniment et il n’y a pas grand monde, actuellement, pour lui arriver à la cheville.

Je continuais mes recherches sur la chanson française contemporaine et là  grosse déception, à part ceux que je viens de citer, j’eus l’impression d’avoir à faire à un véritable désert. Aucun de ces prétendus chanteurs n’avaient le talent de leurs prédécesseurs. Je trouvais des chanteurs à  l’interprétation carrément défaillante et à l’indigence des textes, quelques chanteurs mignons ou gentillets mais rien qui ait la puissance de ceux que j’ai cité et comme ça pendant plusieurs années de recherche.

Et puis, à la faveur d’une émission sur la chanson française sur France Musique et d’un article de Télérama, je découvris, il y a quelques années de cela, trois pépites, alors que je commençais à désespérer : Elie Guillou, David Sire Et Amélie Les Crayons, trois véritables auteurs-compositeurs-interprètes qui n’ont pas à rougir devant les productions des anciens.

Il y a tout dans ces textes, de la poésie, de l’humour, de l’amour qui ne soit ni mièvre, ni macho ou agressif, de la tendresse. Je vous invite donc sur les liens suivants si, comme moi, vous avez la véritable chanson française au cœur :

https://www.youtube.com/user/davidsire1

https://www.youtube.com/watch?v=39rqUVsWNbI

http://www.amelielescrayons.com/

 

Voilà, j’espère que j’ai su éveiller votre curiosité pour une chanson française digne de ce nom afin que  vous fassiez vos propres recherches à votre tour, sans se contenter de ce que les médias diffusent à tour de bras, comme des marchands de savonnettes.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s